Les hôpitaux font face à un afflux important de patients en lien avec l’épidémie Covid-19. L’idée de la plateforme de télésurveillance est la suivante :

  • Il faut pouvoir renvoyer chez eux la grande majorité des patients non graves mais suivre leur évolution à distance pour les rappeler à l'hôpital si leur état s'aggrave.
  • Cela permet d’éviter que des malades non graves restent à l'hôpital avec le risque de contamination et de réserver les lits aux patients sévères ou critiques.
  • Enfin, cela permet d’opérer une surveillance efficace sur un potentiellement grand nombre de malades et faire gagner du temps aux équipes médicales.

Voici la façon dans cela fonctionne :

  • Les équipes de l'hôpital ont accès à une interface d’administration.
  • Cette interface permet dans un premier temps de créer des nouvelles fiches patient.
  • A la création d’un patient, il convient de renseigner le questionnaire d’inclusion.
  • Le patient enrôlé dans le télésuivi reçoit alors 1 SMS sur son téléphone 1 fois par jour.
  • Ce SMS contient un lien sécurisé vers un questionnaire. Le patient répond aux questions.
  • Un scoring automatique des patients est effectué suite aux réponses. Les patients sont séparés en 4 catégorie vert, jaune, orange ou rouge.-> Détail du scoring
  • Si le patient est jaune/orange/rouge, il recevra 2 SMS par jour pour intensifier sa surveillance.
  • L’interface d’administration, côté hôpital, permet de visualiser l’ensemble des patients par catégorie. 
  • Pour chaque patient, l’équipe médicale peut visualiser l’historique de ses réponses.
  • Les patients qui s'aggravent sont reportés dans une liste à part pour que les soignants puissent décider de l’action à prendre.
  • Les soignants ont la main et peuvent à tout moment arrêter ou reprendre la surveillance d’un patient. Ils peuvent également envoyer des messages SMS en un 1 clic.
  • L’outil est en évolution permanente grâce au retours des équipes de cliniciens. Nous sommes actuellement en train d’ajouter la possibilité d’envoyer automatiquement un message au médecin traitant (par les messagerie sécurisées) aux 3 étapes clés du parcours: l'enrôlement, le diagnostic (s’il est posé), la fin de la surveillance.
Avez-vous trouvé votre réponse?